50 minutes plus tôt ...
Partie du 25 mars
1 jour plus tôt ...
Partie du 24 mars
2 jours plus tôt ...
Partie du 23 mars
3 jours plus tôt ...
Partie du 22 mars

Voici un article très ancien mais probablement encore actuel. Je l’ai sauvé de l’oubli et de la destruction !

Un solo exceptionnel ???

12 mars 2004

par Bernard Gilot 

José Thomas, l’auteur de ce solo, vous propose un petit articulet. Parmi nos lectrices et lecteurs, quelqu’un connait-il mieux ? Vos commentaires sur le forum, nous intéresse. merci d’avance, el moustach’os

 

 

Au Souvrabble, on rit toujours beaucoup … même aux interclubs

Pourquoi cette fois-ci ? A cause d’un solo qui restera probablement le solo le plus comique qui ait jamais existé !

Et comme par hasard, c’est pour ma pomme. Mais c’est normal, au fond, puisque je suis un peu le clown du club ( vous l’aurez remarqué aux nombreuses fêtes de notre association : je ne me contente pas de raconter des blagues, mais j’aime aussi faire des grimaces et j’apprécie les situations cocasses que j’aime partager avec mes amis)

Pas trop de palabres inutiles : revenons à nos moutons et à ce solo inédit.

Dès le premier coup de l’équipe C contre les Chiens C (match retour en interclubs) notre président bernard, « tireur d’élite » bien connu, déballe les sept premières lettres : GIIISSE . Personne parmi les quinze candidats ne veut se contenter d’un coup de 4 points (doublé bien sûr comme tous les premiers coups) = 8 points, avec GIS ou SISE. Dans une solidarité merveilleuse pour un suicide collectif ( partenaires et adversaires confondus), « Zéro désolé » pour toutes et tous qui ont risqué GESIS ou GISES pour glaner quatre points supplémentaires…. Sauf votre serviteur qui n’a pas osé toucher à ce méchant verbe GESIR et s’est contenté de placer SISE, sans même profiter de cette merveilleuse lettre G qui vaut déjà deux points à elle toute seule. Pensant déjà être largué dès le premier coup, me voilà propulsé en tête avec … 225% = 8 points + 10 points de dringuelle, puisque je suis le seul sur quinze à ne pas avoir eu de bulle. Oh miracle ! Oh merveille ! Oh prodige ! Merci à toutes et tous pour votre généreuse collaboration.

Quand je pense qu’on entend souvent soupirer et gémir lors de nos parties amicales parce qu’on a soi-disant « rien trouvé », je me console avec philosophie en affirmant qu’il ne faut jamais désespérer !

Ce solo de 4 points (X 2), je ne l’oublierai jamais ! C’est un merveilleux record d’insuffisance qu’on ne battra jamais plus et qui va me permettre de rester humble toute ma vie, aussi longtemps que le jeu de scrabble existera, jusqu’à la fin des siècles des siècles. Amen !

Jo XII duplitop

 

Bernard Gilot