C’est par une loi du 27 mai 1890 que la date du 21 juillet fut instituée Fête Nationale de la Belgique. Les Belges commémorent ainsi le serment fait le 21 juillet 1831 par Léopold Ier, premier roi des Belges, de rester fidèle à la Constitution. Cette Constitution garantit les libertés individuelles des citoyens et se fonde sur la séparation des trois pouvoirs : pouvoir législatif, pouvoir exécutif et pouvoir judiciaire. Le serment du roi Léopold Ier fut l’aboutissement des démarches qui firent de la Belgique indépendante une monarchie constitutionnelle et parlementaire.

Les festivités du 21 juillet, les édifices publics sont pavoisés en l’honneur de la Fête Nationale et la journée est ponctuée par des festivités populaires : bals aux lampions, feux d’artifices, spectacles.

L’hymne national belge est une chanson révolutionnaire, la Brabançonne :

« O Belgique, ô mère chérie,
A toi nos cœurs, à toi nos bras,
A toi notre sang, ô Patrie !
Nous le jurons tous, tu vivras !
Tu vivras toujours grande et belle
Et ton invincible unité
Aura pour devise immortelle :
Le Roi, la Loi, la Liberté ! (ter) »

Voici un lien concernant les belgicismes, africanismes etc., cliquez sur l’image

Voici le document en PDF de JLLT, cliquez sur l’image