Vive le vent, vive le vent, …

Vous pouvez trier cette liste en fonction du nombre de lettres (petit clic sur les flèches haut et bas situées en début de colonne)

Voici une liste vous donnant un tirage en ordre alphabétique, le mot à trouver en fonction du thème, les anagrammes et la définition. Vous avez ainsi quelques tirages pour vous entraîner, bon amusement

Si vous voulez les solutions, celles-ci se trouvent après le texte,

 OURAGAN, TYPHON, HURRICANE, CYCLONE ? .

NbTirageNbre de Sol.
9AAAHMNRTT1
8AADEIRUV1
10AAEMNNORTT1
7AAGNORU1
5AANTU2
8ABDILRZZ1
6ABGIOU2
4ABOR2
9ACCELLNOY1
8ACCLLNOY1
9ACCLNOUXY1
9ACEHINRRU1
10ACEILNORTZ1
7ACHIMNS2
7ADENORT5
7AEEGLNR5
5AEHLS3
5AEILZ2
7AEMOPPR2
7AHIKMNS1
7AILMRST1
7AILNOQU2
5AJNOR1
6ANNOPT1
8BCCEIILO1
5BEEOR3
5BEIRS4
5BELRU2
10CCEILNOQUY1
7CCELNOY1
7CCIOORS1
7CEGHIRU1
4CERS1
7CHIKNOO1
6CIOORS1
5DENOR5
6DENORT7
7EEEINST1
6EELMMT1
5EFHNO2
3EFZ2
6EHPRYZ1
4FHNO1
6HNOPTY2
6IMNOSU3
6INOORT1
6IORSTU3
7MNOOSSU1

 OURAGAN, TYPHON, HURRICANE, CYCLONE

Le Cyclone de l’Océan Indien, est aussi connu sous le nom de Hurricane dans l’Atlantique, ou encore Typhon dans le Pacifique Nord-Ouest, voire Willie-Willie au niveau de l’Australie.

Origine  du  terme  » C Y C L O N E « 

 

Le mot cyclone a été utilisé pour la première fois en 1848, par H. Piddington, de l’observatoire de Calcutta. On parlait d’ouragan jusque-là dans l’Océan Indien.

 

Qu’est-ce  qu’un  cyclone ?

Le cyclone, phénomène de très basse pression, est une perturbation atmosphérique tourbillonnaire, accompagnée de vents puissants (dépassant parfois les 300 km/h), de pluies diluviennes et de vagues énormes, qui se forme sur les océans chauds de la zone intertropicale.

Les nuages s’enroulent autour d’un centre que l’on appelle « oeil du cyclone », et ce dans le sens des aiguilles d’une montre dans l’hémisphère sud, ou dans le sens contraire dans l’autre hémisphère. Cet oeil est caractérisé par une zone de calme plat, accompagnée très souvent de beau temps, mais c’est en bordure de l’œil  (dans un rayon de 20 a 30 kilomètres) que prévalent les pires conditions, avec des vents dévastateurs, provoqués non seulement par le mouvement des nuages mais aussi par des mini-tornades. Cette zone terrible est appelée « mur de l’œil ».

Le diamètre du cyclone est de plusieurs centaines de kilomètres. Celui de l’œil varie entre 20 et 50 km, et peut atteindre très rarement les 80 ou 100 km La masse nuageuse occupe toute la troposphère et atteint 12 a 15 kilomètres d’épaisseur.

Le cyclone tropical fonctionne comme une « machine thermique géante »: il transforme de la chaleur en mouvement. L’énergie provient principalement de la chaleur latente transportée depuis l’océan par la vapeur d’eau. Cette énergie est considérable. On l’estime à l’équivalent de 10 bombes atomiques à chaque seconde.

Les cyclones constituent un phénomène naturel, un régulateur thermique de la planète. Ils transportent le trop-plein d’énergie des Tropiques vers les Pôles. Au cours de leur traversée sur l’océan, ils rencontrent parfois des zones habitées. On estime que 15% de la population mondiale vit dans des régions menacées par les cyclones.

Le cyclone de l’Océan Indien est sans aucun doute la catastrophe naturelle atmosphérique la plus meurtrière. En effet, il regroupe inondation et tornade, tout en étalant ses ravages sur de très vastes zones et pendant de longues heures (une tornade F 5, bien plus puissante certes, ne dure que quelques minutes et a un diamètre de quelques centaines de mètres).

Déclenchement d’un cyclone

Le cyclone se déclenche quand l’air s’approche de la surface de l’eau et se répand brutalement à l’horizontale. Attiré par la dépression créée par l’œil du cyclone, l’air s’engouffre en spirale comme une fumée tourbillonnante dans une cheminée. La vitesse s’accélère et le cyclone apparaît.

Les cyclones se forment sur des mers surchauffées et l’évaporation des océans alimente ces cyclones qui viennent « mourir » sur les terres.

Fréquence des cyclones

Près d’une centaine de cyclones tropicaux se forment, en moyenne chaque année sur les océans. Ils provoquent la mort de 20 000 personnes environ, et les plus violents engendrent des dégâts considérables. Ces redoutables cumulonimbus donnent des pluies d’une intensité inimaginable pour un européen.

 OURAGAN

Qu’est-ce qu’un Ouragan ?

C’est un cyclone d’origine tropicale très violent.
Ce n’est pas le plus gros type de cyclone, mais il engendre les tempêtes les plus dévastatrices. Il provoque de gros raz de marée (vagues de10 à 12 mètres environ) et d’énormes dégâts.

Pour qu’un ouragan se déclenche il faut :

  • une accumulation de chaleur (large zone d’eau chaude)
  • une accumulation d’humidité (air chaud et humide)
  • une absence de vent en altitude

Les facteurs météo qui forment un ouragan :

  • la température de l’océan doit être élevée (> à 26°C)
  • la vitesse du vent en altitude doit être faible ou nulle
  • la présence de gros cumulus ou de cumulonimbus

Principe de formation des ouragans : une colonne d’air chaud et humide s’élève en tournant, et vient  alimenter et grossir les masses nuageuses

Les vents engendrés doivent être supérieurs à 117 km/h et peuvent atteindre 270 km/h avec des rafales à 350 km/h

La durée de vie moyenne d’un ouragan est d’environ une semaine à 9 jours, selon sa trajectoire.

Il y a environ 7 ouragans par année dans l’Atlantique nord (année record : 1933 avec 21 ouragans).

Quant à son diamètre, il peut varier de plusieurs dizaines de km à quelques centaines de km.

Un ouragan se déplace à la vitesse moyenne de 20 à 25 km / h.

Une échelle détermine l’intensité des ouragans : l’échelle de Saffir-Simpson.

Dépression tropicale : c’est le stade de formation d’une tempête tropicale ou d’un éventuel ouragan. Les vents sont d’environ 62 km/h.

Tempête tropicale : la dépression tropicale s’est formée et s’intensifie. Les vents varient de 63 à 116 km/h.

Ouragan de catégorie 1 : les vents sont de 117 à 153 km/h. Les plantes et les maisons non-ancrées peuvent être un peu endommagées.

Ouragan de catégorie 2 : les vents sont de 154 à 177 km/h. Des dommages importants sont faits aux plantes et aux maisons mobiles. Les plus petits arbres peuvent être déracinés.

Ouragan de catégorie 3 : les vents varient de 177 à 209 km/h. Les gros arbres seront déracinés. Les toits,  fenêtres et portes, ainsi que les petits édifices seront endommagés.

Ouragan de catégorie 4 : les  vents sont de 209 à 249 km/h. Les arbustes et les arbres sont déracinés. Toutes les maisons mobiles seront détruites.

Ouragan de catégorie 5 : les vents sont à plus de 249 km/h. Les toits de plusieurs maisons et édifices industriels s’effondreront. Les marées de plus de 5.5 mètres surviendront.

TSUNAMI

 » Tsunami  » est le nom donné par les japonais à ce qui correspond à un raz de marée pour nous. Un tsunami est une gigantesque vague créée par une autre catastrophe naturelle : un séisme, un glissement de terrain ou une explosion volcanique.

Les phénomènes ci-dessus entraînent un fort débit d’eau. Il y a une butte près de la plage qui avec le fort débit fait que l’eau se heurte à cette butte formant une immense vague d’environ 15 mètres de hauteur.

 

LES TORNADES

Les tornades se forment dans les terres, et ont un diamètre faible et une durée de vie limitée, mais peuvent être très violentes.

Formation d’une tornade

Les tornades sont formées par de grands vents qui font entrer en rotation des nuages orageux (formés de glaces et d’eau). Pour qu’une tornade se forme, il faut que le vent violent tourne d’une façon particulière : du sol vers le haut (en forme d’entonnoir), tournant à de très grandes vitesses autour d’un petit centre et dans une direction précise (dans l’hémisphère nord, dans le sens inverse des aiguilles d’une montre et dans l’hémisphère sud dans le sens des aiguilles d’une montre).

Durée d’une tornade

La durée d’une tornade est très variable. On peut compter de quelques minutes à plus d’une heure. Elle peut s’étendre sur environ 32 mètres ou encore 1,5 mètres. L’étendue de la tornade jouera un rôle important quant à sa vitesse de déplacement. Son chemin est très irrégulier, elle peut se déplacer en ligne droite ou encore en effectuant des loopings.

De façon générale, les tornades ont lieu au printemps (entre les mois de mars et juillet) et dans une région donnée, au centre des terres.

NbTypeTirageSolutionDéfinitionInfoDevantDerrièreNb.Sol 
9n.m.AAAHMNRTTHARMATTANVent chaud et sec du SaharaS1
8n.f.AADEIRUVVAUDAIREVent du sud-est du lac LémanS1
10n.f.AAEMNNORTTTRAMONTANEVent du nord-ouest soufflant sur le bas LanguedocS1
7n.m.AAGNORUOURAGANTempête très violenteS1
5n.m.AANTUAUTANVent violent chaud et secS/T2AUTANTAUNAT
8n.m.ABDILRZZBLIZZARDVent glacialS1
6n.m.ABGIOUBAGUIOTyphon des PhilippinesS2BAGUIOBOGUAI
4n.f.ABORBORAVent froid et sec de l'Europe CentraleS/X2BORA/ROBA
9adj.ACCELLNOYCYCLONALERelatif à un cycloneS1
8adj.ACCLLNOYCYCLONALRelatif à un cycloneE1
9adj.ACCLNOUXYCYCLONAUXRelatif à un cyclone1
9n.m.ACEHINRRUHURRICANECyclone, aux Antilles et en Amérique centraleS1
10n.m.ACEILNORTZCONTRALIZÉVent opposé à l’alizéS1
7n.m.ACHIMNSCHAMSINVent de sable en Egypte (khamsin)S2CHAMSIN/MACHINS
7n.f.ADENORTTORNADECoup de vent localisé, très violent et tourbillonnantS5ADORENT/DETRONA/ERODANT/ TADORNE/TORNADE
7n.f.AEEGLNRGALERNEVent d'ouest, froid et humideS5AGNELER/GALERNE/GENERAL/ GLENERA/GRENELA
5n.m.AEHLSSAHELVent du désertS3HALES/HELAS/SAHEL
5n.m.AEILZALIZEVent régulier - Petit fruit rougeS2ALIZE/LAIZE
7n.m.AEMOPPRPAMPÉROVent froid et violent de la pampa : ArgentineS2PAMPERO/POMPERA
7n.m.AHIKMNSKHAMSINVent de sable en Egypte (chamsin)S1
7n.m.AILMRSTMISTRALVent violent, froid, turbulent et secS1
7n.m.AILNOQUAQUILONVent du nordS2AQUILONQUINOLA
5n.m.AJNORJORANVent frais soufflant sur le JuraS1
6n.m.ANNOPTPONANTVent d'ouest, dans le Midi de la FranceS1
8n.m.BCCEIILOLIBECCIOVent du sud-ouest de la FranceS1
5n.m.BEEORBORÉEVent du NordS3BOREE/OBERE/ROBEE
5n.f.BEIRSBRISEPetit vent frais peu violent - Verbe Transitifv.10 briserE/R/S/Z4BISER/BRIES/BRISE/SBIRE
5n.f.BELRUBURLEVent du Nord soufflant sur le massif centralS2BRULE/BURLE
10adj.CCEILNOQUYCYCLONIQUEQui accompagne un cycloneS1
7n.m.CCELNOYCYCLONETempête très violenteS1
7n.m.CCIOORSSIROCCOVent très sec et très chaud qui souffle au SaharaS1
7n.m.CEGHIRUCHERGUISirocco au MarocS1
4n.m.CERSCERSVent du bas LanguedocTjrs S1
7n.m.CHIKNOOCHINOOKVent chaud des montagnes rocheusesS1
6n.m.CIOORSSIROCOVent très sec et très chaud qui souffle au SaharaS1
5n.m.DENORNORDÉVent soufflant de la direction du nord-estS/T5DONER/DRONE/NORDE/ REDON/RONDE
6n.m.DENORTNORDETVent soufflant de la direction du nord-estS7DORENT/DRONTE/ENDORT/NORDET/
RETOND/RODENT/TONDRE
7adj.EEEINSTÉTÉSIENVent méditerranéenS1
6n.m.EELMMTMELTEMVent du nord qui souffle sur la mer Égée en étéS1
5n.m.EFHNOFOEHNVent sec et chaud qui souffle dans les vallées du nord des Alpesv.10 foehnerA/E/S2FOEHN/FOHNE
3n.m.EFZZEFarg; VentS2FEZ/ZEF
6n.m.EHPRYZZÉPHYRBrise agréable - Tissu de coton finS1
4n.m.FHNOFÖHNVent sec et chaud qui souffle dans les vallées du nord des Alpesv.10 fohnerA/E/S1
6n.m.HNOPTYTYPHONEn Extrême-Orient, cyclone tropical très violentS2PYTHON/TYPHON
6n.m.IMNOSUSIMOUNVent chaud du désertS3MINOUS/MUIONS/SIMOUN
6n.m.INOORTNOROÎTVent soufflant du nord-ouestS1
6n.m.IORSTUSUROÎTVent soufflant du sud-ouestS3ROUSTI/SOURIT/SUROIT
7n.f.MNOOSSUMOUSSONVent saisonnier qui souffle, surtout dans l'Asie méridionaleS1